L’incroyable histoire d’April Burrell : un cas clinique “organopsychiatrique”

Plusieurs média grand public ont récemment décrit l’histoire d’April Burrell, une américaine, qui a passé plus de 20 ans hospitalisée dans un service de psychiatrie car on l’a pensait atteinte d’une forme particulière de schizophrénie (la schizophrénie catatonique) alors qu’il s’agissait en réalité d’une maladie auto-immune (le lupus). On aurait pu croire que les médiasLire la suite “L’incroyable histoire d’April Burrell : un cas clinique “organopsychiatrique””

La kétamine aussi efficace que la sismothérapie ?

Le New England Journal of Medicine (NEJM) est considéré comme l’une des plus prestigieuses revue de médecine, et c’est même celle qui le plus haut facteur d’impact actuellement (IF à 176, rang A+). Aussi quand un essai clinique est publié dans cette revue il est important de s’y intéresser, d’une part car on sait qu’ilLire la suite “La kétamine aussi efficace que la sismothérapie ?”

La rTMS dans le traitement de l’ataxie cérébelleuse

L’ataxie cérébelleuse est un ensemble hétérogène de troubles acquis (par exemple après un AVC) ou héréditaires, dont les manifestations cliniques comprennent des perturbations de l’équilibre et de la coordination, mais également des troubles de l’élocution (dysarthrie), des déficits oculomoteurs, une dysmétrie et des tremblements. Les formes héréditaires et sporadiques d’ataxie neurodégénérative sont plus fréquentes àLire la suite “La rTMS dans le traitement de l’ataxie cérébelleuse”

Psychopharmacologie périnatale : comment prescrire les psychotropes chez les femmes enceintes ?

Le bien être psychologique et plus globalement la santé mentale en général est une priorité pendant la période périnatale, notamment pendant la grossesse (car on sait que cela peut avoir un impact sur le développement du fœtus) et après l’accouchement, dans un moment ou les liens se continuent de se tisser entre la mère etLire la suite “Psychopharmacologie périnatale : comment prescrire les psychotropes chez les femmes enceintes ?”

Le cortex préfrontal ventrolatéral gauche, une cible plus optimale ?

Les spécialistes en stimulation cérébrale suivent avec un grand intérêt l’émergence de nouveaux protocoles permettant d’affiner les paramètres de stimulation, ou qui proposent de nouvelles façon de procéder. Dernièrement le protocole SNT « Stanford Neuromodulation Therapy » dont on a déjà parlé ici et ici, et qui  a récemment été approuvé par la FDA pour le troubleLire la suite “Le cortex préfrontal ventrolatéral gauche, une cible plus optimale ?”

Psychothérapie “augmentée” : une nouvelle voie de traitement pour le Syndrome de Stess Post-Traumatique

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est un trouble psychiatrique qui peut survenir chez des personnes qui ont été exposées à un événement traumatique direct (violence, accident, attentat, agression sexuelle, désastre naturel, etc.) ou indirect (par le biais d’images, ou en apprenant le traumatisme d’un proche) mettant en jeu la vie ou l’intégrité physique ouLire la suite “Psychothérapie “augmentée” : une nouvelle voie de traitement pour le Syndrome de Stess Post-Traumatique”

La rTMS pour booster ses capacités cognitives : à l’aube de la “neuro-amélioration” ? (MAJ juin 2023)

Plusieurs études ont déjà montré que les techniques de stimulation cérébrale non invasive (“Non Invasive Brain Stimulation” ou NIBS), telles que la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) ou les techniques de stimulation électrique (tDCS ou tES) sont capables de modifier la perception, la cognition, l’humeur et même les activités motrices tant chez les personnes enLire la suite “La rTMS pour booster ses capacités cognitives : à l’aube de la “neuro-amélioration” ? (MAJ juin 2023)”

Optimisation des paramètres de stimulation bilatérale : vaut-il mieux démarrer par la basse fréquence gauche ou par la haute fréquence droite ?

Dans les discussions sur les forums de patients consacrés à la rTMS, une question fréquemment soulevée est de savoir si certaines machines sont supérieures à d’autres ou si certains protocoles sont plus efficaces que d’autres. De nombreuses études cherchent ainsi à déterminer les meilleurs paramètres de stimulation, les protocoles et les cibles les plus efficaces.Lire la suite “Optimisation des paramètres de stimulation bilatérale : vaut-il mieux démarrer par la basse fréquence gauche ou par la haute fréquence droite ?”

Numéro spécial de l’Information Psychiatrique sur la rTMS

En décembre parait un numéro spécial de la revue “l’Information Psychiatrique” (la revue des psychiatres hospitaliers) sur la rTMS. Ce numéro fait suite aux controverses récentes générées par le rapport de l’HAS qui donne un avis défavorable au remboursement de la technique en France, malgré les recommandations internationales sur le sujet, et au décours d’uneLire la suite “Numéro spécial de l’Information Psychiatrique sur la rTMS”

Une approche intégrative du traitement de la dépression : quel rôle pour la supplémentation en vitamine D ?

L’approche intégrative en santé mentale consiste à aborder un trouble comme un système complexe défini par l’existence de relations causales non linéaires comportant différents niveaux d’organisation et des boucles de rétroaction (ce qui implique donc un grand nombre de niveau d’observation et d’interprétation qui se recoupent partiellement) pour aboutir à un ensemble cohérent de composantsLire la suite “Une approche intégrative du traitement de la dépression : quel rôle pour la supplémentation en vitamine D ?”